J’ai testé pour vous : le vide-atelier des créatives…

Coucou !

Pour celles qui ne sont pas au courant, le vide-atelier des créatives est en ligne !

Vous y trouverez des fournitures, des créations, des offres comme des demandes, des échanges ou des dons, et ce pour tous les domaines créatifs ! Il n’appartient qu’à vous de le faire vivre !

Pour toutes celles et ceux qui ont envie de désencombrer un peu leur atelier sans être perdu dans le monceau d’annonces diverses, testez :

logoVAC (source image : http://blog.levideatelierdescreatives.com/)

La mise en ligne d’une annonce simple comporte deux photos et est entièrement gratuite (hors options facultatives et hors créations faites-main).

Moi j’ai voulu tester (je connais bien leboncoin et littlemercerie donc je vais savoir comparer) avec cette annonce :

P1030373

Voici mon avis comparatif entre le vide-atelier des créatives (VAC)  et leboncoin (LBC) ou ALittleMercerie (ALM) :

- Les rubriques sont très spécifiques, c’est idéal pour celles qui savent ce qu’elles cherchent/vendent. Le « lèche vitrine » est aussi possible en ne choisissant qu’une tête de rubrique (exemple « travaux d’aiguilles »). Idem si vous recherchez « n’importe quoi » près de chez vous : ne renseignez que le lieu. -> avantage du VAC sur ALM (qui n’a pas de recherche par lieu)

- Les rubriques sont très variées, elles couvrent tous les domaines auxquels j’ai pu penser. Mais on y trouve aussi des cours, des créations, des dons ou des échanges -> avantage du VAC sur ALM.

- La mise en ligne simple comporte maintenant deux (edit : à la suite de ce post, le nombre de photos à été porté à trois) photos -> LBC en propose 3, ALM 4.

- La mise en ligne peut se faire avec ou sans compte -> avantage du VAC sur ALM.

- La création du compte comporte des informations obligatoires telles que l’adresse postale (mis à part le code postal/la ville, je ne vois pas l’utilité de telles informations) -> égalité.

- Le site est clair, la présentation est agréable et la navigation intuitive pour l’acheteur -> égalité. Un petit bémol pour la police utilisée dans le texte des articles, je la trouve difficile à lire.

- La mise en ligne des annonces comporte encore quelques bugs mineurs (si vous oubliez de saisir un champ, la page se recharge, affiche un message d’erreur en haut, mais n’a pas conservé les éventuelles photos déjà téléchargées) -> il reste des défauts mineurs dus à la jeunesse du site. Rien de grave docteur !

- Sur chaque annonce, un encart (en bas à droite) est réservé aux statistiques de l’annonce, visible pour tous -> avantage du VAC.

- Possibilité de partager une annonce sur Facebook, Twitter et Google+, par email avec un ami, s’abonner à un flux RSS et créer une alerte email -> avantage du VAC sur LBC (qui ne propose que le partage par email). ALM propose quant à lui le partage sur Facebook, Twitter et Pinterest.

- Possibilité de géolocaliser l’annonce, sur le nom de la ville du vendeur (pas d’adresse exacte heureusement !) -> avantage VAC, aucun des autres sites n’offre cette possibilité.

- Possibilité de sauvegarder les annonces qui m’intéressent en tant qu’acheteur -> égalité.

- Possibilité de voir toutes les annonces d’un vendeur en un clic -> avantage du VAC sur LBC.

- La qualité des photos semble médiocre, avec un ajout automatique d’un logo VAC-> LBC ajoute aussi un logo (et j’avoue que je n’en vois pas bien l’utilité), pas ALM. La qualité des photos dépend toujours de la qualité des photos chargées par le vendeur, mais il semble que la qualité soit moindre sur le VAC. Un petit point à améliorer ?

- Rapidité de relecture (et donc de mise en ligne après validation du vendeur) : j’ai confirmé mon annonce à 21h32, elle a été mise en ligne à 8h23. Très correct.

- L’annonce reste en ligne pendant 2 mois. On peut la modifier ou la supprimer à n’importe quel moment via le menu Gérer votre annonce, directement sur la page de votre annonce. N’ayant pas créé de compte, je ne sais pas si un tableau de bord de l’ensemble des articles est disponible -> égalité.

Cette analyse n’engage que moi et les erreurs sont humaines, n’hésitez pas à m’apporter des éléments que j’aurais oubliés ou qui seraient erronés.

Ma conclusion est que c’est un site encore jeune, ce qui explique quelques faiblesses mineures, mais toutes les fonctionnalités importantes sont là, et même plus. J’ai beaucoup apprécié les statistiques et la géolocalisation, et surtout la vision de tous les articles d’un même vendeur (par rapport à LBC !).

Côté ALittleMercerie je lui trouve le défaut de ne pas pouvoir chercher autour de chez soi exclusivement, et dans le cadre du particulier à particulier, c’est un handicap (ca ne m’empêche pas de l’utiliser en tant qu’acheteur quand même !). Je vais donc utiliser à l’avenir le vide-atelier des créatives pour tout ce qui touche au créatif par rapport à mes habitudes de vente sur leboncoin (qui va donc conserver tout le reste de mon bazar).

Et vous, conquis(es) ou pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai lu pour vous… Vendre et mettre en avant ses créations.

Voici mon dernier livre terminé en date : « Vendre et mettre en avant ses créations ».

couv_VendreEtMettreEnAvantSesCreations_Couv_01 DSC_0894

(Source des images : le site des entrepreneuses-creatives)

J’ai mis un temps fou à le terminer, et pourtant je l’avais acheté dans les tout premiers jours ! Il est co-écrit par Sandrine Franchet (Cousette entre copines) et Sophie-Charlotte Chapman (Ma Petite Valisette). Rassurez vous, le fait que je ne dévore pas en une semaine n’est pas du tout un gage de mauvaise qualité !

Je ne vais pas redire tout ce qui a été dit déjà (depuis le temps !) sur ce livre, puisque effectivement c’est une mine d’informations, du tout début à la fin du processus de mise en place d’une commercialisation de ses articles créatifs.

Cela passe par des aspects techniques (qu’est ce qu’un hash-tag), des aspects juridiques (quel type d’entreprise créer pour quel but)… Ca va même plus loin en nous parlant aussi du passage à l’international. J’avoue, on a parfois des étoiles dans les yeux en le lisant. En plus, tous les chapitres sont idéalement illustrés par les propos de personnes bien informées (selon le cas, créatrice, manager, coach en gestion…) Un travail de fourmi !

En fait, une fois terminée la lecture du livre, je me suis dit que si quelque chose aurait dû être ajouté dans ce livre… Ca n’aurait pu être que les formulaires d’inscription pour une auto entreprise, la lettre type pour un contrat commercial etc. Rien de moins, car tout le reste semble y être ! (comprenez : le livre est très complet!)

De belles photos, des explications concrètes… Mais alors, pourquoi on ne réussit pas toutes, avec ce même mode d’emploi ? Surement parce que, comme à l’école, on a toutes un degré d’implication différent. Par exemple pour Soanity, j’ai bien lu le chapitre sur « définir son client potentiel ». J’ai bien lu toutes les questions proposées pour m’aider à y répondre. Mais non, je ne sais pas y répondre, voire je ne veux pas. Parce que je n’arrive pas à définir une « clientèle » (je n’aime toujours pas ce mot) : l’idée d’écarter d’office des visiteurs me déplait. Mais le livre a raison, c’est juste que je n’y suis pas préparée :)

Un autre exemple ? La présence sur les réseaux sociaux : il est dit qu’un blog c’est bien, mais qu’il faut y drainer du flux. Logique ! Mais autant Soanity est présente sur Facebook, Pinterest et maintenant Hellocoton, autant je refuse d’y ajouter encore du temps de gestion sur Google+ ou Instagram… J’ai déjà peu de temps après le travail, alors si je veux continuer à coudre un peu… ;)

Ce que je veux dire par là c’est que ce livre contient tout, à chacun d’y piocher ce dont il/elle a besoin en fonction de son état d’avancement, ses envies. Dans mon cas, je ne peux pas en faire mon métier (en tous cas pas pour le moment) : je ne peux donc pas investir tout le temps que prendraient les bonnes pistes données dans ce livre.

En conclusion, je dirais… Que celles qui ne l’ont pas encore courent l’acheter ! Sans compter que mine de rien on peut découvrir pas mal de nouveaux créateurs en suivant les liens des témoignages ! J’ai terminé de le lire, c’est vrai… Mais je vais le garder à portée de main un bout de temps encore ! ;)

Bonne journée (et bonne lecture) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon premier arbre de vie

Aujourd’hui, on va parler perles. C’est peu courant par ici, n’est ce pas ?

Mais il y a assez longtemps, j’ai récupéré un joli lot de perles, toutes petites et très colorées. Je les ai gardé jusqu’à présent sans bien savoir qu’en faire, car clairement le fil de pêche et moi, on est fâchés. (Je n’arrive pas à le voir, il m’échappe des mains, et en plus mes nœuds ne tiennent pas).

Par contre, ca fait aussi des mois que j’ai avisé sur Pinterest un bijou que je voulais faire. Pour ma sœur en premier, car elle adore les arbres. Ca s’appelle un arbre de vie.

41401278 (source de l’image : http://www.bijouxenperles.com)

C’est un symbole fort dans beaucoup de cultures, mais je ne vais pas vous en faire l’explication ici. Voici un article très bien fait qui regroupe toutes les significations connues. Moi j’avais retenu qu’il symbolise la force de la vie et ses origines.

Sur Pinterest, on en trouve de formes diverses : ici et , par exemple.

Du coup je me suis lancée pour pouvoir lui offrir à son anniversaire. J’ai suivi ce tuto sur Youtube, je l’ai arrangé un peu à ma manière (surtout parce que mon PC n’est pas à côté de mon atelier créatif lol)

Comme elle l’a reçu, je vous le montre :

P1030256 P1030255

La prochaine fois que j’en fais un, je fais se prolonger le vert des feuilles sur l’anneau, pour qu’il y ait encore moins de métal visible.

Bonne journée à vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un Liebster Award pour Soanity !

liebster-award2

Et bien voilà, c’est arrivé ! Soanity a été cité au LIEBSTER Award, par Créamila ! (Merci miss !)

J’avoue, je ne connaissais pas son blog, mais c’est ca la partie sympa de cet award : on découvre de jolis univers !

Par exemple, chez Créamila, j’ai forcément préféré l’aspect couture (notamment le tapis d’éveil et la couverture patchwork), mais j’ai aussi regardé avec envie les niches d’oiseaux et le candy bar (pour mon prochain anniversaire ?). Donc n’hésitez pas à aller vous balader par là, c’est plein de couleurs pastels et de douceur !

Vous allez rire, mais j’ai quand même fait une recherche sur le web sur ce fameux LIEBSTER, pour pouvoir vous en dire un peu plus :

- Citation sur Planete Maneki L’objectif est de faire découvrir de jeunes blogs qui ont moins de 200 likes sur leur page Facebook ou leur page Hellocoton.

- Citation sur Emilie Sans Chichi : Qu’est-ce qu’un Liebster? Ça vient de l’allemand « le préféré », le « favori », le « plus cher », etc…

- Et bien sur, les règles de l’award :

- Dévoiler 11 choses sur soi 
– Répondre aux 11 questions de la personne qui vous a cité
– Choisir 11 blogs sur Hellocoton ou Facebook (moins de 200 likes) et mettre un lien vers leur blog dans son post
- Les en informer sur leur page (On ne peut pas tagger la personne qui vous a taggé !)
- A son tour leur poser 11 questions (qui peuvent être différentes)

 

Bon bon bon… Quand faut y aller, faut y aller… Alors allons-y, 11 faits sur moi :

1) Je chante souvent. La musique a un effet bénéfique sur moi.
2) Je suis très émotive. Trop surement.
3) J’ai VRAIMENT très peur en avion. Et j’en ai honte aussi.
4) J’ai débuté la couture sur la Singer Starlet 353 de ma maman, il y a un peu plus d’un an.
5) J’ai terminé La Parisienne plus vite que Laure Manaudou (mais on n’a pas fait le match retour en piscine, hein !)
6) Je ne suis pas du matin, mais vraiment pas du tout. Naturellement, je ne me réveillerais pas avant 11h.
7) Je suis une addict du chocolat, pur de préférence (pas d’orange, menthe, noix etc), noir, et lait dans une moindre mesure.
8) J’aimerais secrètement qu’un jour je reçoive des lettres/cadeaux pour mon anniversaire en provenance de copinautes. Je l’ai déjà fait pour une bloggeuse que je ne connaissais pas, j’avais trouvé ca sympa !
9) J’adore recycler, donner une nouvelle vie aux choses, et donc je n’aime pas jeter. Ca peut être un problème d’entasser, vous savez ! ;)
10) J’adooooore faire les brocantes, chiner… Parfois j’ai mal au coeur de voir toutes ces choses que l’on pourrait réutiliser facilement  et qui restent là !
11) Je collectionne les tabatières chinoises. Ne me demandez pas comment m’est venue cette idée, je ne sais pas/plus…
 

de-dialogue-question-icone-7210-128Les 11 questions qui me sont posées :

1- Racontez-nous… quand et comment est né votre blog ? 

Soanity est né le 2 janvier 2014, soit il y a moins d’un an. Pour le ‘comment’, c’est avec WordPress et un serveur hébergé chez moi :)

2- Combien de temps consacres tu à ton blog par semaine?

Aie aie aie ! Je ne regarde jamais ma montre quand je couds ou quand je blogge. Disons entre 2h (les semaines ‘mauvaise élève’) et 5h (les semaines ‘rattrapage des mauvaises semaines’), c’est assez variable en fait. Pour ce post par exemple j’ai explosé mon quota de la semaine !

3- Pourquoi ce nom de blog?

 Je me suis permise de compléter la question pour que ca soit plus clair. Soanity provient de ‘Soane’, qui est mon nom « d’artiste ».

4- Quelle était ta principale motivation pour la création de ton blog ?

Soanity est né de mon envie de partager mes créations, mes passions, et aussi de lancer la boutique Soanity.

5- Quel âge as tu?

29 ans. Facile celle-là !

6- Peux tu citer un blog que tu aimes et que tu veux faire découvrir à nos lecteurs ? 

Laetibricole, mais ce blog commence à être bien connu il me semble… J’aime son univers coloré, enchanté ! Et j’adoooore son atelier ! C’est juste magique !

7- As-tu un autre blog/site?

J’ai une page Facebook (Soanity), et une boutique A Little Market du même nom.

8- Ta couleur préférée ?

Le bleu (jean !)

9- Si tu devais te décrire en 3 mots ?

Organisée, inquiète, brusque.

10- Ton livre préféré?

 Je n’en ai pas vraiment. J’en ai lu tout plein, c’est pas la question, mais je ne m’en souviens jamais après. En plus, je lis un peu de tout : romans, livres de techniques créatives, catalogue ikea (lol)… J’ai même lu des bouquins en édition originale du 18ème ! Ça me fait plaisir sur le moment, y en a qui déclenchent « l’effet waouh », mais rien ne dure dans ce domaine chez moi.

11- Peux tu nous dire en avant première de quoi parlera ton prochain article?

 Oui, selon toute probabilité il parlera d’une de mes dernières créations, pour l’anniversaire de ma sœur. Évidemment, ça reste flou car elle ne l’a pas encore reçu. Il faudra patienter encore un peu pour avoir tous les détails !
 
unknown-tux Et maintenant…. Mes nominés (ordre de découverte uniquement, pas de préférence)!
- Camillette, candidate de Cousu Main (si, j’ose !), parce que si en 4 ans de couture on peut faire ce que j’ai vu, et bien ca me motive !
- Rafoufou et Gabinou,pour laquelle je compte bien suivre le chapitre ‘chineuse addict
- le Dé Cousu, où j’ai découvert ce qu’est le lamifix
- Cousons peu mais cousons bien, parce j’ai beaucoup aimé ses papillons
- Sarah Bricolette, parce que je suis allée farfouiller dans ses deux boutiques et que j’y ai trouvé de très jolies choses, notamment en mercerie
- Tata Tit, parce que j’ai particulièrement accroché à son esprit récup’.
- Juju Plush, parce que vraiment ses turbulettes sont géniales !
- La faiseuse de bêtises, parce que. Parce que ce que j’ai lu m’a plu (le sac noir à boutons, la nouvelle machine à coudre)
- Blue Berries, parce que définitivement, j’aime bien les gens qui donnent une seconde vie aux choses, en achetant d’occasion par exemple.
- La fée cause toujours, pour ses DIY variés et ses jolies photos. Un exemple avec l’eau de rose.
- Mamzelle Zouzou & Cie, parce que certes c’est un tout jeune blog, mais je le trouve prometteur. Donc allez y faire un tour aussi !

 tux-penguin-chat-icone-7042-128Les nominés pré-cités devront répondre (s’ils acceptent l’award) aux 11 questions suivantes :

1) Quelle est la technique que tu préfères pratiquer dans tes activités créatives ?

2) Combien de temps consacres-tu en moyenne à la création par semaine ?

3) Si tu as déjà acheté du tissu, donne nous un ordre d’idée de ton plus gros craquage (en métrage, en nombre de coupons, en euros… peu importe) et sinon, même question mais pour d’autres fournitures créatives.

4) Montre nous ta création préférée et pourquoi elle a ce statut.

5) Si je voulais te faire plaisir, que pourrais-je t’offrir ? (Attention, je ne m’engage à rien !)

6) Est ce que tu collectionnes quelque chose ? (et quoi !)

7) Qu’est-ce qui te pousse à suivre ou non un blog (sur Facebook, Hellocoton, via flux RSS…) ?

8) Comment trouves-tu l’inspiration pour tes créations ?

9) Qu’est ce que tu aimerais créer de plus fou ?

10) Peux-tu me donner un conseil pour mon blog ?

11) Fais nous découvrir une créatrice que tu apprécies (et bien sur dis nous pourquoi c’est ta chouchoute !)

messagerie-5dfabEt voilà, mission accomplie ! Il ne me reste qu’à laisser un petit mot à chacun des blogueurs !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je peste contre… M6 Replay

J’inaugure aujourd’hui un nouveau type de post : le coup de gueule.

Ah oui, des fois, on a le droit de dire que quelque chose ne plait pas. Et aujourd’hui, ca sera M6 Replay.

6play arton61055

Hier soir j’ai voulu regarder le deuxième épisode de Cousu Main en replay sur mon PC, et ca a été infernal.

J’explique : 5 coupures pubs pour un épisode, c’est ignoble. Chaque coupure pub a duré jusqu’à 70 secondes, et contenait à chaque fois 3 spots. Parfois deux sur le même produit. Pénible. Qu’en plus, j’en ai eu une en rab’ parce que j’ai osé essayer de déplacer mon curseur quelques minutes en avant (parce que la vidéo était bloquée). Rageant. Parce que pour couronner le tout, la vidéo a sauté plusieurs fois, et du coup j’ai pu voir plusieurs fois les mêmes passages. Lourd.

Évidemment, ils sont futés chez M6, si tu changes d’onglet pour regarder autre chose pendant la pub, la pub, elle t’attend ! Pas moyen d’y échapper ! J’en suis venue à regretter les pub sur la TV : plus longues, mais moins souvent. Et puis je peux m’occuper en attendant ;)

J’ajoute à ça, mais sans pour autant blâmer M6 replay (parce qu’il faut être honnête) que je n’ai surement pas du avoir de chance puisque j’ai eu en plus de ça une qualité de vidéo parfois excellente parfois très moche, et pas mal de lag. Sauf que ces derniers points pourraient être liés à l’état du réseau juste au moment où j’ai regardé l’épisode. Vous voyez, je suis honnête !

Conclusion : si vous voulez être sûrs de profiter de votre épisode préféré, utilisez plutôt l’application mobile 6play (dans mon cas c’était pour iPad). C’est avec cette application que j’avais regardé le premier épisode (ah oui, le samedi après midi je ne suis jamais devant ma TV lol), et là c’était juste génial : excellente qualité, pas de problème, pas de coupure pub : un régal !Voilà pour le coup de gueule, ca fait du bien. Il faudrait maintenant que je vous donne mon avis sur l’épisode en question :D

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai lu pour vous… Les chemises font la déco.

Aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière lecture :

47197582_10413123   47197582_10413124

Les chemises font la déco, de Juliet Bawden aux éditions Chêne loisirs, paru en 2012.

Ah oui, je sais, je ne lis pas forcément que des nouveautés. Mais bon, je suis tombée dessus par hasard, et j’ai de suite accroché au thème.

L’idée est de nous montrer combien les chemises inutilisées sont une mine d’inspiration et de matière pour nos projets créatifs.

J’ai beaucoup aimé l’historique de la chemise, puis la description des différentes parties à découper, avec à chaque fois une référence aux projets du livre.

S’en suit la description de 30 projets créatifs, avec patrons pour certains, et faits à partir de ces fameuses chemises. Les projets sont proposés en quatre chapitres, selon le type des chemises utilisées : « sport », « bohème », « business » et « plein air ». Ca va du très simple (découper la chemise et la coller), au complexe (découper, réagencer, coudre avec différentes techniques, avec confection et utilisation de biais, de passepoil…) , mais rien n’est hors de portée d’une couturière débutante ayant un peu de patience. J’ai trouvé les instructions précises, les dessins et illustrations clairs et les images donnent envie de tout essayer (je ne mets pas de photos de l’intérieur pour des questions de droit d’auteur).

Au final, on nous propose de faire : des coussins, des peluches, des tabliers, des fanions, des trousses à bijoux, des housses de couette ou de chaises, des pochettes et même une tête de lit ! (Je ne mets pas tout, ca sera la surprise). C’est varié et de bon goût.

Si j’avais un conseil à donner pour améliorer ce livre, je dirais de mettre encore plus l’accent sur la spécificité d’une chemise. Ici on utilise très bien la boutonnière, un peu les cols, mais souvent on utilise le plat du tissu comme… un tissu. Un des projets par exemple présente une utilisation originale d’une manche, sans la découdre. Et là ca devient chouette, car on garde l’idée que c’est une chemise et non plus juste du tissu. Par exemple, dans deux projets moi j’ai utilisé des manches de chemise comme pochon de doublure. Ca a une taille fixe, certes, mais c’est classe à utiliser ! Exemple ici et . Donc… encore plus de ca, s’il vous plait ! ;)

Donc, pour résumer, je recommande ce livre ! Aux débutant(e)s comme aux confirmé(e)s, pour ceux (et celles) qui veulent réellement réutiliser des chemises inutiles comme pour ceux (et celles) qui veulent avoir des jolies idées à réaliser avec autre chose que des chemises (les doudous, les chapeaux et les patchworks sont facilement adaptables !)

Bonne lecture !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un frangipanier, c’est fragile !

De temps en temps, comme ca, il me prend de faire des boutures et de faire pousser un peu de tout et n’importe quoi chez moi.

Ainsi, j’ai des manguiers, des avocatiers, des arbres à litchis…

Et bien pour mon anniversaire dernier j’avais reçu une bouture de frangipanier (aussi appelé Plumeria Alba) !

Cet arbre, que je trouve magnifique, pousse entre autres à La Réunion, et c’est là que j’ai pu le mieux apprécier ses fleurs odorantes.

famille-frangipanier-big pt49255

Il en existe avec plein de déclinaisons de couleurs (ici blanc et jaune), mais l’odeur…. J’adore !

Alors du coup j’ai commencé par ce que je savais faire : la bouture ressemblait à ca quand je l’ai reçue. Je l’ai mise dans un haut vase avec des cailloux et de l’eau, sans terre, pour stimuler la formation des premières racines. J’ai obtenu quelque chose ressemblant à ca. Voyant que les racines n’évoluaient plus trop et que le « tronc » semblait se friper sous l’action de l’eau, je me suis décidée à mettre la bouture en terre. Un peu comme ca. J’avais choisi un pot pas très large, un peu profond. Mais pas trop. J’ai placé le tout le plus au soleil possible (l’été n’étant pas à la hauteur cette année) et j’ai attendu.

Mon frangipanier, après m’avoir fait désespérer qu’une feuille ne vienne un jour, s’est mis à pousser. Il est devenu un jeune plant prometteur. Sauf qu’après quelques mois seulement, j’ai pensé qu’il allait être à l’étroit, et qu’il valait mieux le rempoter avant le mauvais temps (où je vais le rentrer à l’intérieur).

J’ai donc trouvé un plus grand pot, et j’ai extirpé la jeune pousse de son petit pot avec tout l’amour d’une maman poule. Hélas, j’ai appris à mes dépends que les racines, encore jeunes et blanches, sont TRÈS fragiles : la racine principale est restée accrochée au fond du pot. J’en aurais pleuré. J’ai tout de même rempoté le blessé, avec moult précautions. Maintenant j’attends un signe : reprise ou mort.

Voici les photos de son état actuel, après rempotage donc :

P1030240 P1030236 P1030237 P1030238 P1030239

Si quelqu’un peut me rassurer sur le devenir de mon petit protégé, je suis bien sur preneuse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé pour vous… Brin de Cousette à Paris

Bonjour bonjour !

Je l’avais annoncé, le voici : un post dédié à un endroit super sympa à Paris pour tous ceux qui aiment la couture.

J’ai nommé : Brin de Cousette.

logo

Brin de cousette est un oasis de bonheur pour les fans de couture, dans le 11ème à Paris. Cette échoppe allie une mercerie, une boutique couture, un salon de thé ET des cours de couture. C’est pas énorme, ca ?

Pour ceux qui me connaissent, vous vous demandez comment j’ai fait pour me perdre dans le 11ème ? Souvenez vous, je vous en ai parlé : j’ai emmené ma maman dans une journée à Paris sur le thème de la couture. Et pour ca, j’ai cherché sur le net un endroit sympa (sur le thème de la couture donc) pour prendre le thé dans l’après midi. Je n’en ai pas trouvé deux, mais un seul sur tout Paris ! (Si vous connaissez d’autres adresses, vous pouvez bien sûr les partager ici !)

Me voilà donc assez fatiguée de ma journée et je pousse la porte du magasin. J’entends direct le doux bruit d’une machine à coudre. On est accueillies très agréablement, et on s’attable à une petite table style bistrot. On a commandé deux thés (qui étaient très bons, mais je ne me souviens malheureusement pas de la marque : ma maman un rooibos et moi un jasmin). En les attendant, on a tout le loisir de feuilleter les derniers numéros des magazines les plus connus de couture. Chouette !

P1030231

Tout en sirotant mon thé, je prend le temps de découvrir toute ces jolies choses à ma portée :

P1030234 Les tissus, à l’entrée…

Les livres, juste en face… P1030233

(derrière on voit le coin salon de thé et la mercerie)

P1030235 La partie mercerie fine. Rho, j’aurais bien tout acheté !

P1030229 P1030230

Vues depuis le salon de thé. On distingue le panier des coupons juste devant sur la table, l’étagère à livre juste derrière, au fond les tissus. Et comme je ne les ai pas encore cités, tout pleiiiin de patrons (l’étagère blanche à droite). Justement, derrière les patrons, c’est l’espace des ateliers. Je n’ai pas pris de photo pour des raisons évidentes, mais il y avait plusieurs personnes qui cousaient sur les machines du magasin, aidées par une accompagnatrice. Ca ne serait pas si loin de chez moi, je crois bien que je me serais inscrite sur le champ ! ;) En plus ils louent aussi les machines à l’heure hors des ateliers !

Tout ces détails pour vous dire que c’est un endroit très agréable, que les gens sont adorables, que l’ambiance y est chaleureuse, et que si vous passez par là allez y faire un tour !

Je ne suis pas repartie les mains vides, car vraiment, tout était tentant, comme pleins de gourmandises dans une boulangerie ! Et comme je devais vraiment repartir… Je me suis laissée tenter ;)

P1030241

Ah oui, les infos pratiques : c’est ouvert du lundi au samedi, de 10h à 19h.

Vous trouverez tous les détails des cours sur le site web, et bien plus encore !

Vous pouvez suivre Brin de Cousette sur FB.

Et pour s’y rendre, l’adresse est : 2 rue Richard Lenoir, 75011 Paris.

Qu’est ce que j’ai bien pu oublier de vous dire… Je vous ai dit que j’aimais beaucoup ? Oui ? Ah… Bon ben allez-y alors ! ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’adooore la lavande !

Fin de l’été rime toujours avec… récolte de la lavande de mon jardin !

Bon ok, l’été, ca n’a pas vraiment été ca. Mais ma lavande, elle, ca ne l’a pas empêché de faire de belles fleurs odorantes :)

Je les ai donc patiemment récoltées, séchées, ‘dépiautées’ et finalement intégrées dans de jolis coussins.

Vous les retrouverez sous formes de mini collections dans ma boutique ALM.

En voici quelques aperçus :

P1030067 Les coussins en attente de lavande.

 

P1030114  P1030147

Une fois finis :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un weekend so couture

Hier, samedi, j’ai emmené ma maman sur Paris pour fêter son anniversaire. J’ai choisi de lui faire faire un périple sur le thème de la couture. Comment ca, c’est pas étonnant de ma part ? Attendez de savoir ce qu’on a fait !

On a attaqué vers 10h par la visite de l’exposition ‘la mode des années 50′ au palais Galliera.

P1030248 P1030219

La visite a duré un peu plus d’une heure. Les modèles présentés étaient très beau, se concentraient sur des grands noms, mais je ne les connaissais pas tous. J’ai regretté que sur chaque pièce ils n’indiquent pas la taille. Parce que j’ai eu l’impression de ne voir que du 36 fillette. Enfin, juste pour me rendre compte quoi ;) Je vous donne le lien du dossier de presse, qui est illustré et détaillé, pour avoir un aperçu, sans que je n’aie de problème de droits d’auteur.

Ensuite on a déjeuné à La penderie, côté Saint Michel des Halles : un restaurant sur le thème de la couture. Les gens sont gentils, le décors est sympathique. Les pieds des tables sont des vieilles singer, le menu est lui aussi sur le thème couture. J’y retournerai bien pour tester le brunch du dimanche ;)

P1030223    detail1

On n’avait pas très faim, donc on a pris une salade et un tartare. Les assiettes sont copieuses et soignées. Tout était très bon.

P1030224    P1030225

Sur le retour pour récupérer la voiture, on a fait quelques boutiques. Vous me connaissez, je ne résiste pas à un beau livre à petit prix. J’ai craqué sur deux livres :

P1030247     P1030246

On a repris la voiture pour aller jusqu’au marché Saint Pierre. Que je n’aime pas conduire à Paris ! J’ai toujours des sueurs froides… Enfin, il faut en passer par là. Après avoir fait les cinq étages du Marché Saint Pierre, piétiné un bon moment, écumé Les Coupons de Saint Pierre, on décide que non, décidément, il n’y a rien d’intéressant pour nous. Je suis un peu déçue, car c’était la première fois que j’y allais, je pensais vraiment faire chauffer la carte bleue. Et bien je n’ai pas du tout été tentée. D’abord, contrairement à ce qui est écrit sur leur site, je n’ai pas eu de chance car par de « coin des bonnes affaires » en vue, pas ou peu de « coupons » (comprenez fat quarters, fin de rouleau, petit métrage etc). Notez tout de même, pour ceux et celles qui montent au moins au 4ème étage (le 5ème est encore mieux pour ca) : on a une SUPER vue sur Montmartre. Je n’ai pas osé prendre la photo, mais c’était super chouette vu de là. Pensez y la prochaine fois ! En face, aux coupons, c’est au minimum des coupons de 3 mètres (je le dis car il vaut mieux le savoir). Pareil, peu de coton sympa, beaucoup de soie et de polyester, je ne n’utilise pas du tout. Du coup, bredouille sur les tissus, en ayant payé de ma santé mentale pour y aller en voiture, payé les parkings Vinci etc… Un peu tristoune, quoi.

Mais, le grand bonheur de cette journée est son finish en beauté : une pause gouter au salon de thé Brin de cousette.
Cet endroit est une oasis de bonheur. Je vais y consacrer un article détaillé très prochainement. En attendant, sachez qu’on a pu y déguster un bon thé, au milieu de la jolie mercerie, les revues à feuilleter, tout en faisant son choix de tissus et livres, dans la joyeuse ambiance du cours de couture juste à côté. Franchement, je recommande !

P1030231

Ah et heu… Je me suis rattrapée sur le problème de carte bleue pas chauffée :

P1030241

(Oups !)

Une fois qu’on a réussi à s’échapper de là (on y serait bien resté beauuuucoup plus longtemps !), je suis rentrée chez moi, et j’ai regardé le replay de Cousu Main.

La première chose que j’ai trouvée positive (mais surement piégeuse), c’est que la jupe droite, ca semble simple à faire.  Je n’en ai jamais fait pourtant. Ensuite, les niveaux sont plutôt bien échelonnés selon moi, et… ils ont viré celui que j’aurais choisi aussi ;) Dans les points moins positifs, je note le manque d’explication réelle. Par exemple, nous dire qu’une zippette invisible, c’est qu’une fois fermée on ne la voit pas, c’est sympa, mais j’aurais préféré qu’on me montre la différence entre la zippette invisible en elle-même et une ‘normale’, un peu comme c’est montré sur le site Self-Couture. Ensuite, comme je le craignais, mes tympans en ont pris un coup avec ses « mes chériiiiiiiis ». Une fois, pourquoi pas. La c’est juste… pénible. Enfin je le savais avant de commencer, ca n’est pas une surprise :)

Voilà, c’était le récit d’une journée pas du tout productive autour de la couture, très agréable (il n’a même pas plu !).

Bonne fin de weekend à vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !